Elektron

Introduction

L’élektron est un nom générique d’alliages légers à base d’aluminium, de magnésium et de zinc . Ex Al 5%, Mg 90%, Zn 5%.

Le magnésium est un élément métallique qui fut découvert en 1830 mais sa production commerciale n’a commencé qu’au début du 20ème siècle.
Sa densité est de 1,74 T/m³, ce qui lui confère le titre du plus léger métal structuré .

L’élektron fut utilisé pour la première fois durant la seconde guerre mondiale dans l’aviation pour sa légèreté et dans la marine pour sa très bonne résistance à l’eau salée.

Le magnésium est conçu à partir de magnésium chloride qui se trouve en grande quantité dans la mer ( l’eau de mer contient ~ 0,5% de MgCl ).
La transformation du magnésium chloride en magnésium se fait par réduction grâce à une électrolyse. Mais durant la guerre, les besoins en magnésium étaient tellement grands qu’on a développé d’autres techniques de production de magnésium à partir d’oxyde de magnésium ( présent dans certaines mines ) que l’on réduisait thermiquement.

Maintenant parlons des solutions de nettoyage et de traitement de l’élektron.

Nettoyage :

1. Nettoyage mécanique :
Polissage mécanique, polissage à l’huile de coude, …
Ce sont des méthodes anciennes qui ne sont plus utilisées maintenant.

2. Nettoyage chimique :
C’est la méthode la plus efficace pour dégraisser l’élektron.
Ce nettoyage se fait grâce à des solutions alcalines (basiques).
Ce nettoyage alcalin enlève non seulement l’huile mais aussi les anciens traitements chimiques.
Pour que le nettoyage soit efficace, il faut que la solution alcaline ait un PH>11
Voici un exemple de construction d’un bain de traitement :

Trisodium phosphate (Na3PO4.12H2O)………………….4 Oz
Sodium carbonate (NA2CO3.10H2O)…………………….4 Oz
Savon………………………………………………………0,1 Oz
Eau…………………………………………………………1 gal

APRES LE TRAITEMENT NE PAS OUBLIER DE RINCER LES PIECES A L’EAU.


Mais certaines couches d’oxydes, ²drawing compounds², ²mill scale², impuretés métalliques ne peuvent pas être enlevées par une solution alcaline simple.
Mais ces substances peuvent être facilement éliminées dans des solutions acides.

Exemples :

*Acide sulfurique : C’est pour éliminer les oxydes de surfaces ainsi que les impuretés de surfaces tels que le fer et les silicates (la terre).
Le traitement consiste à plonger la pièce dans un bain contenant 3 à 5% d’acide sulfurique, à température ambiante, pendant 10 à 30 secondes.
Après traitement, rincer les pièces à l’eau froide abondement.

*Acide chromique : Le bain de traitement est constitué de 15 à 20% d’acide chromique.
Il s’agit d’un traitement très efficace pour nettoyer le magnésium des oxydes, des traitements chimiques ultérieurs et du graphite ( calamine ) déposé par les lubrifiants.
Il faut plonger les pièces entre 2 et 15 min dans le bain qui peut être à température ambiante ( mais le traitement est beaucoup plus efficace si le solution est proche de sa température d’ébullition ).
Après traitement, rincer les pièces abondement à l’eau froide.

*Acide sulfurique et nitrique : Dans le cas où la teneur en aluminium est importante ( ce qui est le cas pour l’élektron ), un bain constitué de 8% d’acide nitrique et de 2% d’acide sulfurique est utilisé à la place d’un bain constitué seulement d’acide sulfurique dans lequel les pièces contenant de l’aluminium se noircissent et deviennent ²sales².
Pour la méthode de traitement à proprement dit confer le paragraphe : ²Acide sulfurique²

Traitement :

La résistance du magnésium contre le ternissement peut être améliorée en construisant une couche supplémentaire de protection en surface grâce à un traitement chimique aussi bien à base d’acides que de bases.
Cette couche de protection se forme par passivation et est constituée essentiellement d’oxydes de magnésium ( dans des solutions fortement basiques la couche de protection est constituée de Mg(OH)).

1. Traitement à l’acide :

Un bain acide composé de 18% d’acide chromique, 4% de nitrate de calcium et 0,25% de fluorure de magnésium donne lieu à un film protecteur qui maintient le magnésium brillant.
Il faut immerger les pièces dans le bain à 20-30 °C et ce pendant 0,5 à 5 minutes tout en mélangeant.
Une fois que les pièces quittent le bain, elles doivent êtres rapidement plongées dans un bain contenant 5% de métasilicate de sodium ou de carbonate de sodium.
Le film de protection produit est très résistant.

2. Traitement au chrome :

De tous les traitements chimiques c’est le plus utilisé.
Le bain est constitué de 180 gr/l de Na2CR2O7.2H2O et 187 ml/l d’HNO3 concentré et ce à température ambiante.
Après que les pièces aient été plongées dans le bain, il faut les maintenir à l’air pendant 5 secondes avant de les rincer à l’eau froide alternée d’eau chaude.

3. Traitement au dichromate :

Ce traitement donne une bonne résistance à la corrosion ainsi qu’une très bonne surface d’adhésion pour la couleur.
Ce traitement se fait en deux étapes :

* Plonger les pièces dans une solution aqueuse froide contenant entre 15 à 20% d’acide hydrofluorique.
Rincer à l’eau froide.

*Plonger les pièces durant 30 minutes dans une solution aqueuse contenant de 100 à 150 gr/l de Na2CR207.H2O saturé avec du MgF2 ou CaF2.
Rincer et sécher.

Merci pour cette explication à mon pote Johnny les Bottes..

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now